LES NEWS DE JEROME JOUVRAY

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 31 mai 2010

La parole est à la défense !

J'ai publié sur ce blog il y a quelques semaines une page de mon prochain album "la pès rekin". Quelqu'un a commenté une case de cette page comme quoi le personnage courait à l'amble. Je me dois de réagir et de m'expliquer.

Voici la case en question. Nelson, le personnage principal, a tordu le cou de deux poules et se casse rapidos pour ne pas se faire prendre ! Certes, il les a trouvé dans un terrain vague mais on ne sait jamais, ce n'est pas le moment d'exciter la police !

Maintenant je vous dessine la même pose telle que je l'imagine dans mon cerveau mais vue de profil !

Comme vous pouvez le constater, il ne cours pas à l'amble... Il a simplement les deux bras à la même hauteur, un peu en arrière... Effectivement, je peux comprendre que sur la vue précédente, de 3/4 arrière, on puisse imaginer que le bras droit est plus en avant que le bras gauche mais en fait non, en tout cas pas dans mon cerveau !

Voici maintenant l'image que ces petits insolents d'étudiants de Cohl ont citiqué pour les mêmes raison ! Et bien c'est pareil, pour moi il a les deux coudes en arrière et la légère vue de 3/4 provoque cette sensation de course à l'amble !

Que ça me serve de leçon, la prochaine fois je ferai attention et je le dessinerai ainsi :

Ou alors j'arrête de dessiner des personnages qui courent avec les bras trop en arrière, ça me fait penser à ce couillon de Naruto qui court tout le temps les bras tendus derrière lui, c'est ridicule !

lundi 17 mai 2010

Le retour de Vexman !

Chers amis ! Vexman renaît de ses cendres et s'offre un joli blog pour lui tout seul ! Mettez à jour vos liens, ajoutez votre contribution, lisez et jouissez du top de l'humour en slip, cape et collant !!! C'est par ici :

Le blog de Vexman !

Merci à vous et à bientôt !

mercredi 12 mai 2010

1ère partie !

La première partie de la Pes Rekin est terminée ! 60 pages d'une histoire réaliste et plutôt dramatique... ça me change ! J'enchaîne avec quelques pages pour Kramix, le magasine du Lombard, et tout de suite on attaque la deuxième partie pour une sortie assez rapprochées des deux volumes, comme c'est la mode en ce moment...

jeudi 6 mai 2010

Pour toi, le jeune (leçon n°5)

Bien... Je vois que je commence à courir sur le haricot de l'assemblée... Que mes déclarations suscitent de plus en plus de réactions violentes... Il va falloir que je songe à arrêter ces petits conseils pour auteurs de BD en herbe... Ok, démerdez vous, lancez-vous avant d'êtres prêts, cassez-vous la gueule sur les marches dures et aiguisées de l'ascension vers les hautes sphères de la narration par la bande ! Mais avant, je vais quand même vous révéler quelques bricoles... Je ne vais pas me mentir à moi même, tout n'est pas que de mon invention.. Il y a des choses qui sont de vieilles évidences, il y en a d'autres qu'on m'a soufflé au cours de ma quête de la vérité ! Je vous ai déjà bien englué de conseils à propos de ce qui est interdit, désuet, de ce qu'il ne faut pas et de ce qu'il ne faut plus faire... Vous voulez réussir ? Alors apprenez ce qu'il FAUT faire :

Il y a plusieurs règles à suivre, s'il on veut que son album soit un chef d'oeuvre :

- Premièrement, évitez les fautes d'orthographes, c'est la honte et vos éditeurs peuvent parfois les laisser passer... (Honte sur les éditeurs ! AHAHAH, tous avec moi HOOUUUUU... houuu...)

- Deuxièmement et en vrac : Votre héroïne, il faut qu'elle soit sexy, votre héros, il faut qu'il ait de l'humour. Il faut du mystère et des non-dits, un enjeu de taille et des courses poursuites !!! Bien-sûr tout ça doit se finir par une grosse bagarre avec une mise en scène du tonnerre et s'achever sur une gigantesque explosion !!!

Si votre histoire met en scène une rencontre entre deux personnages, assurez-vous que tout les oppose au début pour qu'à la fin ils puissent devenir potes/amoureux/parents... etc...

Si des personnages secondaires doivent mourir (dans une catastrophe naturelle par exemple) assurez-vous de laisser le chien en vie, faut pas déconner avec les animaux !

Si votre personnage doit assouvir une vengeance personnelle, faites en sorte qu'elle lui apporte enfin la rédemption sinon ça sert à rien !

Si votre personnage doit accomplir une quête, l'objet trouvé à la fin doit être dérisoire, tout petit, ridicule, tout moche, cassé même... mais ça valait quand même le coup parce que notre héros il a grandit à travers les péripéties de son aventure !! Il a mûrit !! Il est devenu plus fort et plus mature !!!

Pour concentrer un peu plus de mystère autour de votre personnage, n'hésitez surtout pas à en faire un amnésique !!

Voilà, si avec ça votre BD c'est pas de la tuerie, c'est que je ne suis plus digne d'enseigner !

Mais...Attendez, il vous manque encore les 4 ingrédients secrets pour faire de votre BD le meilleur album à Angoulême l'année prochaine ! Vous êtes prévenus !

Votre héroïne doit être un garçon manqué, qui, quand elle tombe amoureuse, accepte enfin de mettre une jupe !

Placez toujours, à un moment bien senti, deux connards de geek qui causent hyper sérieusement de starwars !

À la fin de son éprouvante enquête votre héros découvre que le tueur sanguinaire qu'il recherche en vain depuis le début, n'est autre que lui-même !!!

Et enfin, si votre héros doit mourir, c'est dans le sens du sacrifice !!! Et pour faire passer la pilule, on aura découvert au préalable qu'il se tapait un méchant cancer du colon et qu'il allait crever de toute façon !

Et puis, n'hésitez pas à dessiner votre dernière en cercle et d'y dessiner votre héros en train de faire un clin d'oeil aux lecteurs !!!

Bonne chance dans la réussite les amis ! FIN