Atelier KCS

Collectif d'auteurs de bande dessinée de Lyon.


Hype le cow-boy

Non je n'ai pas de profil sur facebook, je trouve ça idiot pueril inutile et voué à disparaître dans les prochains mois comme myspace est en train de glisser tout doucement dans la tombe. Par contre, cet idiot de Lincoln a eu envie de faire le malin lui... Il a peur qu'on ne le regarde plus le pauvre bichon...

RRrrroooo c'est bientôt noël !

Ho les gars ! Je vois que vous vous prenez la tête pour trouver enfin un cadeau original à tonton Robert ! C'est ballot, d'autant plus qu'en regardant le tonton en question en train de ronfler bruyamment sur le canapé de mémé Janine, on voit bien qu'il aurait besoin d'un sérieux ravalement de façade question frusques non ? Ça tombe bien, notre chouette boutique de fringues Lincoln se pare de nouveaux produits tous plus hype les uns que les autres ! Coool...

Vous verrez qu'un tonton Robert ronflant dans un t-shirt tendance neo-western, ça décorera beaucoup mieux le canapé de mémé Janine...

Et nous ça nous permettra de financer cette saloperie de blog !

Saint cloud

Petit compte-rendu Blésois !

Le week-end dernier, nous étions quelques-uns (Martinez-Salsedo-Jérôme, Anne-Claire, Virginie et moi-même) en représentation commerciale au festival de Blois... Par chance, j'avais mon appareil photo et donc voilà hop, je vous colle un petit compte rendu pour toutes ceusses et celles qu'ont pas pu nous accompagner et c'est pas de chance...


D'abord on fait du train et donc on en profite pour récupérer un peu des heures de sommeil en retard... Salsedo étant le plus à la bourre à ce niveau là puisque pour une heure de dodo ratée, il lui en faut cinq ou six pour compenser je crois.


Là-bas on retrouve des copains qu'on aime bien... Vous remarquerez comment ceux qui ont un vrai talent de scénariste se tiennent bien comme il faut à table (Peyraud et Olivier Ka) alors que les gribouilleurs (Jérôme et Alfred) se tiennent voutés avec les mains sur les roubignolles. Etrange...

On a aussi retrouvé Kris le breton qui peut siffler sans mettre les doigts dans la bouche et Serge Pellé le forgeron tourangeau qui est du genre plutôt excité-nerveux-qui-bouge-tout-le-temps c'est pour ça qu'il est flou sur la photo.


Cette image se passe de commentaire, tellement elle confirme encore une fois que la prestance et la grâce naturelle n'appartiennent qu'à une certaine classe d'artistes...


Cette image aussi se passe de commentaire, tellement elle confirme encore une fois que la prestance et la grâce naturelle n'appartiennent qu'à une certaine classe d'artistes...


La bouffe était moitié bonne et moitié pas terrible mais la partie pas terrible pouvait aussi être recyclée en oeuvre de l'esprit ce qui compense un peu.


Vous remarquerez au passage que chez un auteur de BD, l'esprit se situe plus dans le cul que dans la tête... C'est scientifiquement prouvé par l'étude de centaines de milliers de nappes en papier.


Cette image, à défaut de respirer l'intelligence, fleure bon le bonheur de vivre. C'est déjà pas mal.


Si des mots comme "succès insolent" ou "star de l'art séquentiel" vous échappent, l'image ci-dessus devrait vous éclairer.


Serge le charpentier hyper-actif s'est proposé pour réaliser en direct et sans filet une magnifique fresque spatialo-fantastique. Ce panneau est destiné à décorer les murs de la prison locale d'après ce que j'ai compris. Mais ne peux m'empêcher de penser que le dessin d'une gonzesse à poil aurait certainement eu plus de succès qu'une caravane de vaisseaux spatiaux !


Sinon, Fred et moi, on s'est un peu fait piéger par Corbeyran qui a voulu qu'on participe au traditionnel match de foot du dimanche matin... Étant un grand sportif aux capacités musculaires impressionnantes, j'étais plutôt enthousiaste... Par contre, Fred s'est demandé toute la matinée par quel sortilège étrange il s'était laissé embarqué dans cette connerie. Il a surtout fait la gueule en découvrant qu'on nous avait réservé les maillots de l'équipe des Q de la quincaillerie Blésoise !


Ici l'ami Sylvain (un des grands gourous du festioual). Il était coach de l'équipe des membres de l'organisation du festival pendant le match. Armé comme un républicain du Texas, il abattait tout élément de son équipe qui montrait des signes de faiblesse.


Le match s'est conclu sur un score de de 4 buts partout. On a un peu merdé sur la fin parce qu'on a fait l'erreur d'accepter une deuxième mi-temps alors qu'on menait 3-1 à la fin de la première !


Ici c'est Corbeyran qui fait sa première attaque cardiaque. Il en a fait 6 ou 7 dans la journée je crois je sais plus. Mois j'en ai fait que trois. Il doit être plus vieux que moi je pense.


Pour le voyage du retour on avait besoin de rester groupés pour l'indispensable débriefing du week end. On a eu beau parcourir tout le train d'un bout à l'autre, nous n'avons eu d'autre choix que de tenir conférence entre deux wagons, debout comme des réfugiés clandestins... Salsedo n'a pas bien supporté la marche-dans-les-wagons-qui-tanguent et il a du se concentrer quelques minutes pour éviter de voir ses boyaux lui sortir par les trous du nez.


Néannmoins, même pour les autres, deux heures debout, ça déforme le visage... Certainement un des effets de la gravité qui doit être sur-activée par l'effet giratoire des roues du train. Si je dis une connerie, faites semblant d'avoir compris merci.


Ici Nicolas Otero et Martinez lisent ensemble et tout haut pour que tout le train en profite l'intégralité de l'article dithyrambique que la Tribune de Lyon a consacré cette semaine à l'atelier KCS... Un moment historique.


On est arrivés à Paris et comme Batist n'a pas le même train que nous pour rentrer sur Lyon, on lui dit au revoir tendrement...


Au revoir !

Ciao bye bye !!!

Exposition des lumières

Du 4 au 15 décembre, une chouette exposition/vente d'œuvres de 13 artistes est proposée pendant la période de la fête des lumières... On participe à l'évènement évidemment (Hé bé oui c'est un évènement tiens, tu crois quoi toi ?).

Donc, à l'occasion du 8 décembre, si vous avez envie de bouger vos fesses mais sûrement pas pour aller vous faire compresser par les millions de badauds déferlant sur la presqu'île, alors nous vous invitons au vernissage à 19h00 à la galerie Tandem, 101 Rue Montesquieu dans le 7ème. Pensez à prévenir de votre venue à l'adresse mail indiquée sur le document cliquable ci-dessous :

Dédicace à la Fnac Part-Dieu

Juste un petit mot pour annoncer une séance demain, vendredi 21 novembre, à la Fnac de la Part-Dieu. J'y signerai Les fantômes du vieux bourg, sorti le 6 novembre, et d'autres albums moins récents. Venez donc, ça m'évitera de passer l'après-midi à renseigner les vieilles dames sur le rayon cuisine. Bien à vous !

Des stars et des pailllettes !

Houlàlà, y a B-Gnet  sur BD-Gest, ça en fait des nom avec des B et des tirets...

The real taste of America

For those who love country music, huge buffalos, riding in the desert, hunting nice little indians... We give you this magnificent western hero for your computer background...

"Taste the real taste of America..."

Jérôme est en pleine forme !

Jérôme travaille toujours sur son dessin animé, sur des illustrations, sur des lithographies et sur un tas d'autres conneries sans intérêt puisque logiquement, il devrait faire du Lincoln et rien que du Lincoln nom de Dieu ! Conséquence, il est crevé, il dort sur sa planche et c'est la honte.


video

Festival ou bien... (Jeu de mot Suisse)

Quelques images du festival de Belfaux ou nous étions rendus Anne-Claire, Jérôme et moi-même le week end dernier. Festival sympathique qui nous accueillait paré de sa décoration "western" avec des expos Durango, Popotka, Rantanplan et Lincoln ! J'ai eu quand même l'impression cinq minutes de tomber dans un salon des amoureux de la country music ! Mais l'accueil est très sympa et on a eu pas mal de monde.

Ça c'est la photo qui montre qu'on a signé des BD

Ça c'est la photo qui montre qu'on mange...

Ça c'est la photo qui montre qu'on a rigolé !

Ça c'est la photo qui montre qu'on a vu des copains (Olivier Marin et Renaud Dillies)

Ça c'est la photo qui montre qu'on cause pas que BD entre auteurs, on cause aussi bagnoles...

Ça c'est la photo qui montre rien de spécial... A part la drôle de tronche de mon frère...

Ça c'est la photo qui montre pourquoi j'ai pensé "festival de Country" en arrivant !

C'est une invasion !

Pfff encore un journaleux qui vient nous quémander un article... Alors que nous on veut pas être connus ! Nous ne sommes qu'un discret petit groupe d'humbles auteurs qui ne mérite pas le feu brûlant des projecteurs...


Ici, le tellement fameux David Tapissier qui vient faire quelques images pour le blog BD du Progrès.

Nouvelles sorties !!!


A noter aujourd'hui les sorties de deux Albums dessinés par des gars de chez nous :

Ratafia T5 de Pothier et Salsedo
&
Les fantômes du vieux Bourg de Efix et Levaray !!!


Prix pour le monde de Lucie

Histoire qu'on fasse encore un peu les marioles dans les soirées mondaines, un des membres de KCS vient de recevoir un prix. C'est m'sieur Martinez qui obtient le prix spécial du Jury au festival de SF "Les Utopiales"



pour son album "le monde de Lucie" réalisé en collaboration avec l'excccellent Kris...

Mârdi, c'était Anniversaire !

Parce que ça fait un an qu'on occupe l'atelier, on a fait la bouffe collective... Hop raclette, histoire que ça pue des pieds dans tout le local. Bon anniv' à nous même...

Orange mécanique


Un petit dessin pour le prochain disque du fils de Jean-Pierre Levaray qui fait de la musique.
Il est raide dingue d'Otis Redding (trop fort, le jeu de mots !).
Son prénom est Thomas, mais il signe NX et son label, c'est : Mafia canine !
Ce mec est excellent. Travailler avec lui fut un vrai plaisir et j'avoue être assez content du résultat.
Sortie du cd prévue en fin d'année, je crois.
Vive la jeunesse entreprenante ! Vivent les petits labels ! Vivent les professions libérales !
Vivent l'indépendance et la libéralisité !
En un mot, que Dieu protège les États Unis d'Amérique !






© 2006 Atelier KCS | Blogger Templates by GeckoandFly.
No part of the content or the blog may be reproduced without prior written permission.